Expérimentateur de formes, Alain Willaume développe une oeuvre singulière en prise avec le monde qu’il sillonne et observe, interrogeant la pratique m me de la photographie. La métaphore habite son travail et compose une cartographie

personnelle faite d’images énigmatiques qui toutes racontent la violence et la vulnérabilité du monde et des humains qui l’habitent.

La résidence lui a permis de consacrer un temps de réflexion et de création. Il révèle aujourd’hui un fonds atypique d’images construit au fil des années et met à jour quelques strates qui composent son monde intérieur : des photographies et des vidéos oubliées, des images vernaculaires, des coupures de journaux ou d’extraits de carnets de voyages, débris visuels et autres cartes postales.

Alain Willaume a souhaité que Michel Poivert, historien de la photographie,

commissaire et auteur, l’accompagne sur ce chemin. La rencontre avec l’historien a permis aux deux auteurs de mêler leurs univers, plongeant ensemble dans une dystopie en deux épisodes: La cure Mnémosyne et La restitution. Posant la

question de la mémoire et de la réappropriation, la réflexion commune qu’ils présentent pour la première fois au 1er étage de Lux s’articule à partir d’images égarées, réinterprétées librement par l’historien dans ce qui devient ici une

véritable installation conçue par le photographe.

Fabien Ribery et Frédéric Lecloux ont également participé au projet en menant des entretiens qui ont permis  à Alain Willaume de dévoiler sa démarche, raviver des souvenirs, et révéler sa vision atypique d’une photographie hors système.

Les nouvelles oubliées
avec Alain Willaume

  • Facebook - Black Circle
Cartes po collec 001
Cartes po collec 001

press to zoom
Cartes po collec 001
Cartes po collec 001

press to zoom
1/1
logotf.jpg
Capture d’écran 2020-06-18 à 07.02.40.pn
2_REGION.tif