Pour sa seconde édition, Les Nouvelles Oubliées invite Alain Willaume, pour un voyage dans le temps, et une résidence hors-norme.

Expérimentateur de formes, Alain Willaume développe une oeuvre singulière en prise avec le monde qu’il sillonne et observe, interrogeant la pratique même de la photographie. La métaphore habite son travail et compose une cartographie personnelle faite d’images énigmatiques qui toutes racontent la violence et la vulnérabilité du monde et des humains qui l’habitent.
Le projet RIEN ICI QUI DEMEURE se veut une plongée dans le fonds troublé d’images dormantes qu’il s’agit de faire remonter en surface... Après près de 45 ans de pratique, que choisit-il aujourd’hui de montrer de son oeuvre ? 


Ce projet va lui permettre de révéler, outre des images personnelles inédites, des extraits choisis de sa collection personnelle d’images vernaculaires, de coupures de journaux, d’extraits de carnets de notes, de « débris visuels » et autres cartes postales : Alain Willaume dispose d’un fonds atypique d’images construit au fil des années qui participent à son univers visuel.


RIEN ICI QUI DEMEURE vise également à mettre en exergue une démarche, à rassembler le fonds, et à réunir les images d’une vie.

 Extrait de la collection de cartes postales d'Alain Willaume

 

 

 

Les partenaires 2020

Les nouvelles oubliées

invite Alain Willaume

  • Facebook - Black Circle
Capture d’écran 2020-06-18 à 07.02.40.pn
logotf.jpg
© Frédéric Lecloux / Agence VU