Les paysages colorés des Hautes-Alpes proposent une nature foisonnante où ombres et lumières occupent les grands espaces et créent des territoires intimistes.  Ici, les animaux profitent pleinement des quelques veines d’eau qui traversent de grands paysages. Dans cet environnement rural les enfants grandissent comme des oiseaux libres entourés d'arbres généreux, de fleurs odorantes et de plantes sauvages.

Dans son travail, Louise Honée essaye de comprendre ce qui lie le territoire naturel et ceux qui y vivent. Ainsi parcoure-t-elle les chemins, à la rencontre des jeunes qui y grandissent, cherchant à capter leur façon à eux  d'explorer le territoire, dans ces moments de vie ordinaire. Louise livre ici un extrait de ses premiers instants où chaque rencontre est unique :

 

“En arrivant à Chabestan, j’ai rencontré Erwan, un jeune paysan pudique, qui ne voulait pas se faire prendre en photo. “ Plutôt mourir !” m’avait-il dit.  Puis il m'a demandé si je voulais l’accompagner dans la bergerie où il se rendait pour nourrir ses moutons.  A ce moment-là, tout est devenu évident. Il était au bon endroit, son amour pour les animaux était poignant, il était là, heureux et satisfait, épanoui dans sa vie de jeune paysan en devenir. Dans l’étable, une lumière passait à travers la fenêtre qui se posait délicatement sur lui. Je me sentais suffisamment en confiance pour lui demander si je pouvais prendre une photo. Il accepta.

Plus tard, je me suis rendue au centre équestre de Savournon. J’y ai croisé furtivement  un jeune garçon que j’ai surpris se faufilant sous une clôture. Il portait une culotte 

d’équitation, des chaussettes tombantes, et un T-shirt à rayures. Ses bottes mi-hautes étaient couvertes de poussière. Il venait de terminer sa leçon. Elliot est le fils de Sarah. Sarah a une ferme près de Savournon, où elle travaille seule. En observant Elliot, un enfant du pays, je me demande s’il suivra les pas de sa mère. Deviendra-t-il paysan lui aussi ?  Pour l’instant, il doit se rendre à l'école primaire, à deux pas de la maison. Adolescent, il ira au lycée dans une grande ville, bien plus loin. Un pas de plus vers ce vaste monde. Le chemin est long."

“A travers mes photographies, je cherche à montrer l'espoir qui habite les jeunes, quel 

que soit le milieu culturel dans lequel ils évoluent. Les protagonistes jouent le rôle de leur propre vie, dans un environnement qui leur appartient. Ainsi, j'essaye de définir 

comment se construit leur identité, la manière dont leur personnalité se dessine, et comment tout ceci s’exprime dans ce milieu où ils grandissent, et où, peut-être, ils resteront.” Louise Honée

Double roses
par Louise Honée

  • Facebook - Black Circle
Erwan.Chabestan.2019
Erwan.Chabestan.2019

press to zoom
Erwan.Chabestan.2019
Erwan.Chabestan.2019

press to zoom
1/1
Logo-CaePRISME4.png
logoheaderBP.png